You are currently viewing L’heure d’été

L’heure d’été

L’heure d’été ! Pour de nombreux parents, c’est une chose excitante car leur lève-tôt dormira enfin une heure de plus, pour ainsi dire 😊. De nombreux parents espèrent qu’avec ce changement d’heure, ils pourront modifier de façon permanente l’horaire de leur fils ou de leur fille. Dans certains cas, cela peut certainement fonctionner, mais malheureusement pas toujours. En tout cas, c’est un changement d’heure plus facile à « digérer » que le changement d’heure d’hiver. En tant que coach du sommeil, on m’a régulièrement demandé sur Instagram si j’avais des conseils concernant le prochain changement d’heure, vous les trouverez ci-dessous.

Bébés de moins de 4 mois

Pour les bébés de moins de 4 mois qui n’ont pas encore vraiment de routine, choisissez les heures d’éveil habituelles auxquelles votre bébé est habitué. Il peut dormir plus longtemps le matin, ou pas. Vous pouvez cependant lui faire faire une courte sieste pour ne pas coucher votre bébé trop tard et reprendre ainsi assez rapidement votre routine. Il y a de fortes chances que votre bébé ne remarque pas beaucoup le changement d’heure. Vous vous demandez quelle est l’heure moyenne d’éveil de votre petit chou ? Vous pouvez les trouver dans le guide gratuit des siestes, disponible sur demande via cette page.

Bébés de plus de 4 mois

Pour les bébés, les tout-petits ou les bambins qui ont déjà une routine fixe, vous remarquerez que votre enfant dort soudainement plus longtemps le matin après le changement d’heure. Je vous propose ci-dessous trois options que vous pouvez appliquer pour que ce changement d’heure se fasse en douceur.

Option 1 : Vous ne faites rien

Si vous ne faites rien, votre enfant se réveillera une heure plus tard le jour du changement d’heure. Vous pouvez alors suivre la nouvelle heure sur l’horloge de sorte que les siestes et l’heure du coucher soient en fait plus tôt que la veille. Cela peut être pratique lorsque la grasse matinée du lundi n’est pas vraiment une option en raison des horaires de travail. Dans ce cas, veillez à prévoir suffisamment d’activités avec votre enfant pour qu’il soit « assez fatigué » pour aller se coucher une heure plus tôt.

Par exemple : La journée commence à 8h au lieu de 7h en raison du changement d’heure, la sieste de l’après-midi a lieu à 12h30 (avant 11h30) comme d’habitude, le coucher a lieu à 19h (avant 18h). Il est possible que votre enfant fasse une sieste plus courte que d’habitude dans ce scénario, mais ce n’est pas un problème.

Option 2 : Vous êtes réactif

Le jour du changement d’heure, suivez la routine habituelle de votre enfant. Si votre enfant fait normalement une sieste à 12h, proposez-lui de faire la sieste à 13 heures pour que ce soit 12 heures (ancienne heure). Puis, au cours de la semaine ou des deux semaines suivantes, ajustez systématiquement sa routine si votre enfant continue à se réveiller plus tôt et recommence à se réveiller à son « ancienne heure ». Ensuite, retournez à l’ancienne routine de votre enfant où il s’endormait à 12 heures par exemple.

Par exemple : Debout à 8 heures du matin, sieste à 13 heures et coucher à 20 heures. Après quelques jours, votre enfant se réveillera vers 7h30, puis la sieste sera déplacée à 12h30 et l’heure du coucher à 19h30. Retarder la sieste et l’heure du coucher si votre enfant se réveille de plus en plus près de son « ancienne » heure pourrait entraîner une fatigue excessive car soudainement les jours s’allongent. Essayez d’éviter cela.

Si vous vous retrouvez avec un lève-tôt, vous pouvez essayer de maintenir votre enfant dans sa « nouvelle » routine où il dort plus longtemps le matin et où les siestes et le coucher tombent plus tard également. Mais cela ne fonctionne pas toujours, notre horloge biologique est très sensible et s’adapte généralement à un nouveau fuseau horaire ou, dans ce cas, à un changement d’heure. Mais qui sait, peut-être aurez-vous de la chance et ce changement d’heure vous débarrassera du réveil précoce de votre enfant, alors cela vaut vraiment la peine d’essayer !

Option 3 : Vous êtes proactive

Peu de familles choisiront cette option, elle est plus populaire lorsque nous passons à l’heure d’hiver. Avec cette option, vous avancerez légèrement l’horaire de votre enfant au préalable. Si votre enfant se couche normalement à 19 heures, vous le mettrez au lit de plus en plus tôt jusqu’à ce que vous le mettiez finalement au lit une heure plus tôt le soir précédant le changement. Il y a peu de chance qu’il fasse ensuite la grasse matinée, mais qu’il se réveille à son heure habituelle, qui est maintenant une heure plus tôt. 

Conseils supplémentaires

  1. Comme les jours vont maintenant s’allonger, il est d’autant plus important que la chambre de votre enfant soit bien sombre. La moindre lueur du jour peut signaler au cerveau de votre petit que le jour est arrivé et qu’il est temps de commencer la journée. Si la chambre de votre enfant n’est assez sombre, c’est le bon moment pour s’assurer qu’elle est complètement occultée, surtout si votre enfant a tendance à se réveiller (trop) tôt.
  2. Si votre enfant a plus de 2 ans, c’est aussi le moment idéal pour commencer à utiliser un réveil. Lisez tout cela dans le blog et découvrez pourquoi je recommande Sam le mouton.

Voilà, vous savez maintenant à quoi vous attendre et vous pouvez déjà être proactif ou non avec le nouveau changement d’heure qui approche. Bonne chance !

Bises,

Nathalie

Laisser un commentaire