You are currently viewing Régression du sommeil des 4 mois

Régression du sommeil des 4 mois

Super, vous avez survécu à la phase nouveau-né ! Peut-être que vous avez été sur un petit nuage rose, peut-être qu’il y avait des gouttes de pluie régulières ou peut-être que c’était carrément des nuages d’orage et que vous êtes heureux que cette phase soit derrière vous maintenant. Mais il y a ensuite les 4 mois de régression du sommeil. La quoi ? Je veux toute suite vous rassurer, c’est un développement très normal et même souhaitable que tous les bébés connaissent et qui ouvre la voie à de très bonnes habitudes de sommeil.

Qu’est-ce que la régression du sommeil des 4 mois ?

Tout d’abord, il s’agit d’une « progression » plutôt que d’une régression, car le sommeil de votre bébé devient plus mature. Alors que ses habitudes de sommeil se sont déjà pleinement développées pendant la journée, elles se développent désormais également la nuit. Avez-vous remarqué que votre bébé dort de plus en plus souvent par cycle de 45 minutes au cours de ces dernières semaines ? Et bien, la nuit, ces cycles durent maintenant de 2 à 4 heures. Il est donc possible que votre bébé se réveille soudainement plus souvent, même s’il dormait auparavant par petits coups la nuit. Les nouveaux-nés peuvent dormir pendant 6 à 8 heures sans demander une tétée de nuit et se réveillent soudainement toutes les 2 à 4 heures. Cela coïncide souvent avec le début de la garderie ou un premier rhume, ce qui fait penser aux parents que c’est la cause du changement, mais en fait c’est le sommeil de votre bébé qui devient plus mature.

Et maintenant?

Il ne sert à rien d’attendre que la régression du sommeil de 4 mois se termine, car les cycles de sommeil de votre bébé changent constamment. Cependant, le fait que votre bébé continue à se réveiller après un cycle signifie qu’il n’a pas encore appris à enchaîner ses cycles de manière indépendante. Par exemple, si votre bébé s’endort au sein ou avec une tétine, il aura besoin de votre sein ou de sa tétine chaque fois qu’il se rendormira. Vous pensez peut-être qu’il s’agit d’une poussée de croissance, mais la cause en est encore une fois la régression du sommeil des 4 mois. Bien sûr, un bébé de 4 mois peut toujours être nourri la nuit, mais le but est de faire en sorte qu’il n’ait pas besoin d’être nourri plus souvent la nuit que le jour. Sinon, vous risquez de vous retrouver dans un schéma inversé où le bébé boit beaucoup la nuit, n’a pas faim le matin et se rattrape le soir parce qu’il n’a pas assez bu pendant la journée. Il en va de même pour la tétine : si votre bébé en est devenu dépendant pour s’endormir, il s’attendra toujours à ce que vous la lui rendiez pour qu’il puisse se rendormir. Toutes les associations du sommeil possibles que votre bébé ne peut pas faire de manière indépendante, comme se bercer, marcher, prendre sa tétine, boire, se tenir la main, se caresser, …. doivent être réduites afin que votre bébé puisse s’endormir de manière complètement indépendante (à nouveau) sans aide. C’est seulement ainsi qu’il apprendra à faire de longues siestes, à avoir de longues périodes la nuit et à finir par faire ses nuits entières quand il sera prêt.

Mais comment tirer parti de ces associations de sommeil ?

Les associations du sommeil peuvent être réduites grâce au coaching du sommeil. En accompagnant votre bébé dans son sommeil, vous l’inciterez à suivre une bonne routine de jour, adaptée à son âge, afin que sa dette de sommeil soit correctement répartie et qu’il soit suffisamment fatigué pour une nuit reposante. En outre, vous allez apprendre à votre bébé à s’endormir de manière autonome lors de ses siestes et à l’heure du coucher. L’objectif est de déposer votre bébé dans son berceau lorsqu’il est éveillé, après quoi il s’endormira tout à fait calmement et sans votre aide. Vous pouvez le faire en utilisant une méthode d’entraînement au sommeil. Il existe de nombreuses méthodes différentes, allant des techniques où vous restez tout le temps avec votre bébé, aux méthodes où vous allez checker à chaque fois votre bébé et allez le réconforter et lui faire savoir que tout va bien et qu’il est en sécurité. Il n’est pas nécessaire de laisser votre bébé pleurer pour l’endormir afin de lui apprendre de saines habitudes de sommeil. Donc, s’endormir sans aide signifie aussi ne pas avoir de tétine !

Sans tétine?!

Je sais, pour la plupart des parents, c’est la pensée la plus terrifiante d’enlever la tétine. « Mais alors, comment vais-je pouvoir réconforter mon bébé ? » « Et s’il a une poussée dentaire ? » « Mais mon bébé a un si grand besoin de téter ? » Les bébés naissent en effet avec un grand besoin de succion, cependant, ce besoin naturel de succion disparaît vers l’âge de 3 mois et fait place à un besoin qui devient une habitude et une dépendance. Le bébé ne peut s’endormir qu’en tétant et a donc besoin de sa tétine tous les soirs pour pouvoir s’endormir. C’est pourquoi je recommande de retirer complètement la tétine vers l’âge de quatre mois, car les bébés de cet âge ne sont pas encore capables d’utiliser leur tétine par eux-mêmes. A cet âge, les bébés peuvent oublier leur tétine en 48 heures ! Pendant ce temps, vous vous entraînerez à apprendre à votre bébé comment s’endormir en appliquant une méthode d’entraînement au sommeil. Ne vous inquiétez pas, vous pourrez réconforter votre bébé sans tétine, tout comme les bébés qui n’ont jamais accepté une tétine peuvent être parfaitement réconfortés.

Le but?

L’objectif est d’apprendre à votre bébé à dormir de manière autonome afin qu’il ne se réveille pour une tétée de nuit que lorsqu’il en a vraiment besoin. Dans de nombreux cas, les bébés feront leur nuit sans aucune tétée de nuit lorsqu’ils seront prêts. Jusqu’à l’âge de 6 mois, la plupart des bébés ont encore besoin d’une alimentation de nuit, mais les nuits ne sont plus aussi interrompues. Vous avez donc un très bon dormeur à mon avis! 

À l’aide?!

Tout cela vous semble très intéressant, mais vous voulez plus d’informations, vous voulez savoir quelles méthodes d’entraînement au sommeil je recommande et quelle routine vous devriez suivre pour votre bébé ? Alors je vous recommande mon guide du sommeil 4 à 8 mois ou une consultation individuelle. Vous trouverez ici toutes les informations. Bonne chance!

Amitiés,
Nathalie

Laisser un commentaire