You are currently viewing Sam, l’entraîneur de sommeil

Sam, l’entraîneur de sommeil

En tant que coach du sommeil, je recommande régulièrement des produits qui peuvent améliorer le sommeil de vos petits. Une bonne gigoteuse, un babyphone ou une appareil à bruit blanc sont quelques exemples de ces produits. Vous trouverez ici une liste de mes produits préférés. Lorsque je travaille avec les parents d’un enfant en bas âge, je recommande toujours l’utilisation d’un entraîneur de sommeil. Mais qu’est-ce exactement qu’un entraîneur de sommeil ?

Un entraîneur de sommeil est un sorte de réveil spécialement conçu pour les petits enfants. Les principaux éléments sont des couleurs qui indiquent à votre enfant qu’il est temps de se lever ou non. Les jeunes enfants ne savent pas encore lire l’horloge, ce qui rend un entraîneur de sommeil très utile. Je recommande « Sam le mouton » comme entraîneur de sommeil depuis le début, j’ai donc été ravie de recevoir un exemplaire du fabriquant ZAZU pour le tester. Sam est un entraîneur de sommeil très simple (et joli !). Il devient rouge à l’heure du coucher et vert à l’heure du lever. La lumière rouge n’interfère pas avec la production de mélatonine comme le fait la lumière blanche ou bleue, ce qui est un atout supplémentaire de cet entraîneur de sommeil. 30 minutes avant que le mouton ne devienne vert, il devient orange pour faire savoir à votre enfant que la couleur va changer. Vous pouvez choisir d’éteindre le lumière rouge la nuit, mais je vous recommande de le laisser allumé pour que votre enfant puisse le voir. Ci-dessous, vous pouvez voir comment Sam fonctionne.

À quoi peut servir un entraîneur de sommeil ?

Un entraîneur de sommeil est très utile quand :

  • Votre enfant se réveille à une heure différente chaque jour et vous souhaitez commencer la journée à la même heure chaque jour
  • Votre enfant est un lève-tôt et vous aimeriez lui apprendre à dormir plus longtemps et/ou à rester au lit
  • Il dort avec un(e) frère/sœur et vous voulez qu’ils se lèvent en même temps
  • Vous pouvez également l’utiliser pour faire la sieste ou pour un moment de silence dans la chambre. Vous pouvez régler une minuterie sur le mouton de 60, 90 ou 120 minutes.
  • Pour les écoliers, vous pouvez également utiliser la fonction d’alarme si votre enfant dort souvent trop longtemps.
  • Quand pouvez-vous introduire un entraîneur de sommeil ?

Vous pouvez commencer à utiliser un entraîneur de sommeil vers l’âge de 2 ans. Certains enfants seront prêts plus tôt, d’autres plus tard. Il est particulièrement important qu’ils sachent déjà différencier les couleurs et qu’ils puissent les nommer, tout en étant capables de respecter les accords de base. Dans ce cas, rouge = rester au lit, vert = vous pouvez appeler maman/papa. Si votre enfant a plus de 2,5 ans, vous pouvez certainement lui proposer.

Comment introduire un entraîneur de sommeil ?

Il est important de faire participer votre enfant à la mise en place d’un entraîneur de sommeil. S’il ne s’y intéresse pas, il y a peu de chance qu’il fasse de son mieux pour suivre les nouvelles règles qui accompagnent l’entraîneur de sommeil. C’est pourquoi il est important d’y aller doucement les premiers jours. Votre enfant se réveille-t-il vers 6 heures tous les jours ? Mettez le réveil à 6 heures du matin, même si vous souhaitez vraiment qu’il reste debout plus longtemps. Ainsi, il est facile pour votre enfant de suivre sa nouvelle règle qui consiste à rester au lit et/ou au calme jusqu’à ce que le mouton soit réveillé et vert. Soyez enthousiaste lorsque votre enfant a réussi.

Faites de même pendant environ 3 nuits, jusqu’à ce que vous soyez sûr que votre enfant est embarqué dans l’histoire. Vous pouvez alors (en secret!) commencer à repousser l’heure de quelques minutes chaque jour vers 6h30 ou même 7h00, cela dépendra de la situation. Attendre une demi-heure est réaliste et faisable pour la plupart des enfants, attendre 1 heure l’est beaucoup moins et dépendra de la personnalité de votre enfant. Tout ce qui se passe après 7 heures du matin n’est possible que si votre enfant dort déjà après 7 heures. De toute façon, allez-y doucement et prenez votre temps pour que votre enfant ne soit pas démotivé.

Lors de la mise en place d’un entraîneur de sommeil, vous pourriez également travailler avec un système de récompense par lequel votre enfant peut mettre un autocollant sur son lit chaque matin s’il vient d’appeler maman ou papa ou s’il est sorti du lit une fois que le mouton était éveillé. Cela peut également être très motivant, en particulier pour les enfants un peu plus âgés qui se réveillent tôt depuis longtemps ou qui ont l’habitude de sortir du lit à chaque fois.

Notre histoire

Nous avons présenté Sam à notre petite fille quand elle avait 2 ans et 3 mois. Noélie n’est pas une lève-tôt, donc ce n’était certainement pas la raison pour laquelle nous voulions utiliser l’entraîneur de sommeil. La raison principale est que Noélie avait l’habitude de se réveiller et de jouer avec ses peluches pendant une demi-heure jusqu’à ce que nous venions la chercher, mais soudainement elle ne le faisait plus. Quand elle se réveillait, la journée pouvait commencer directement. C’était régulièrement avant 7 heures du matin, l’heure à laquelle nous avions l’habitude de la sortir du lit. L’entraîneur de sommeil a été introduit parce que nous voulions revenir à cette régularité de commencer la journée à une heure choisie.

Le jour où nous lui avons présenté Sam, nous lui avons montré comment tout fonctionnait. Le mouton avait les yeux fermés quand il était rouge et ouverts quand il était vert. Ensemble, nous l’avons installé dans sa chambre sur sa table de nuit. Sam était maintenant son nouvel ami qui allait dormir avec elle le soir et la surveillait. Elle a adoré ! J’ai réglé Sam le premier jour à 6h40, même si l’objectif final était 7h00. Elle n’a donc pas eu à attendre trop longtemps le premier soir et était tout de suite enthousiaste. Nous avons peut-être eu de la chance, mais elle a tout de suite accrochée avec le mouton. Elle a attendu patiemment qu’il soit vert et nous a ensuite appelé pour que nous venions la chercher. Après quelques jours, j’ai retardé le mouton de 5 minutes en direction de 7 heures. Maintenant, notre journée avec Noélie commence à la même heure chaque jour, ce qui apporte une certaine sérénité. Parfois, il arrive qu’elle nous appelle avant que le mouton ne soit vert, dans ce cas nous la laissons généralement faire parce qu’elle connaît très bien les consignes maintenant. Mais cela n’arrive que rarement. Je la vois sur le babyphone regardant son mouton et attendant qu’il devienne vert. D’autre part, il arrive aussi qu’elle dorme jusqu’à plus de 7 heures, ce qui n’est pas un problème car le mouton ne fait que passer au vert, mais ne la réveille pas. Ensuite, nous profitons d’un début de journée un peu plus tardif.

Et comme pour tout jeune enfant, il arrive que Noélie se réveille la nuit, et là aussi le petit mouton est utile. Parce qu’il est rouge, elle comprend qu’il fait encore nuit et qu’elle peut se rendormir. Noélie fait passer le mouton au rouge chaque fois que nous entrons dans sa chambre pour le rituel du coucher. Il doit fermer les yeux à 19h, mais Noélie ne peut pas attendre.   Heureusement, elle a seulement compris comment faire dormir le petit mouton, le réveiller manuellement est juste un peu plus difficile pour un enfant, heureusement.  En attendant, le mouton est devenu un vrai compagnon pour Noélie et elle peut (doit !) le prendre avec en vacances. Pratique, ainsi la journée ne commence pas avant 7 heures. 

J’espère donc que vous trouverez ici toutes les informations nécessaires sur les avantages d’un entraîneur du sommeil. Vous pouvez acheter Sam le mouton ici.

Bises,
Nathalie

Laisser un commentaire