You are currently viewing Debout dans son lit !

Debout dans son lit !

Super, la prunelle de vos yeux a franchi une nouvelle étape : apprendre à se mettre debout ! Mais soudainement, votre bébé se met debout dans son berceau au moment de la sieste et, même si vous le recouchez à chaque fois, il se relèvera très vite. Cela prend quelques minutes, mais souvent beaucoup plus longtemps et avant que vous ne vous en rendiez compte, l’heure de la sieste est passée et vous avez dû, à chaque fois recoucher votre bébé dans son lit, car il se relevait à chaque fois. En tant que coach en sommeil, je reçois régulièrement des messages de parents inquiets sur la meilleure façon de gérer cette situation. Vous pouvez le trouver dans ce blog !

Il est tout à fait normal que les bébés commencent à pratiquer de nouvelles activités physiques dans leur lit. Pensez aux étapes comme: se retourner du dos sur le ventre, s’asseoir, ramper et maintenant se tenir debout. Lorsque les bébés commencent à s’entraîner intensivement à ces nouvelles étapes, leurs siestes et leurs nuits peuvent être un peu perturbées. S’écarter d’un ou deux jours n’est généralement pas un problème, au delà, on peut se retrouver avec une régression du sommeil, ce que nous voulons évidemment éviter.

Lorsque vous mettez votre bébé dans son berceau et qu’il se relève immédiatement, vous devez procéder comme suit :

  • Étape 1 : Recouchez votre bébé dès qu’il se lève
  • Étape 2 : Lorsque votre bébé se lève, recouchez-le à nouveau. Vous faites cela trois fois au total.
  • Étape 3 : Quittez la pièce. Si vous n’avez pas de babyphone, vous devrez compter un peu sur votre audition pour savoir si votre bébé s’est relevé ou non, sinon vous le verrez sur le babyphone. Attendez une minute complète avant de rentrer.
  • Étape 4 : Allongez à nouveau votre bébé et faites-le jusqu’à 3 fois, puis quittez à nouveau la pièce. Répétez les étapes précédentes jusqu’à ce que votre bébé soit endormi.

Important !

  • Il se peut que vous deviez faire cela pendant une heure entière ! Malheureusement, ce n’est pas inhabituel dans un premier temps. Votre bébé essaie de comprendre comment fonctionne la position debout et il trouve particulièrement difficile de se recoucher tout seul. L’objectif est qu’il reste calme après que vous l’ayez recouché et qu’il ne se relève pas. En d’autres termes, il doit comprendre qu’il ne peut pas dormir debout. S’allonger est une chose qu’il ne maîtrisera que plus tard.
  • Si votre bébé ne s’endort pas après une heure en journée, faites une pause et reportez la sieste à une heure ultérieure. À l’heure du coucher et pendant la nuit, je vous recommande de continuer jusqu’à ce que votre bébé soit endormi.
  • Ne forcez pas votre bébé à s’allonger, par exemple en posant la main sur lui ou coiçant la couverture (de toute façon, nous ne voulons pas de couverture dans le lit pendant la première année !) Vous pouvez caresser votre bébé afin de le calmer et de le faire rester en place. Arrêtez de le caresser dès que votre bébé se calme, ne le caressez pas pour l’endormir.
  • Vous pouvez également rester tout le temps avec votre bébé et ne pas quitter la pièce, mais  au moment où un bébé est capable de se lever, cela peut généralement devenir très stimulant, surtout si votre bébé a déjà pu s’endormir sans votre présence.

Vous pouvez également utiliser ce plan étape par étape lorsque votre bébé veut s’asseoir ou se retourne sur le ventre. L’objectif est toujours de donner un petit coup de pouce à votre bébé, mais de lui faire comprendre qu’il s’endormira plus facilement s’il reste allongé.

Votre bébé le fera surtout au début de la sieste ou à l’heure du coucher, et éventuellement aussi après une courte sieste. Vous ne devez pas trop vous en préoccuper la nuit, bien qu’il y ait bien sûr des exceptions à cette règle. Si c’est le cas, recommencez à travailler avec le plan par étapes, gardez la tête froide et ne commencez pas à utiliser des plans de secours pour endormir votre bébé le plus rapidement possible. Il est important que votre bébé reste couché et se rendorme tout seul. Si votre bébé n’a pas encore maîtrisé cette importante compétence à cet âge, je serais heureuse de vous aider en tant que coach du sommeil ! Consultez cette page pour connaître les services que nous proposons.

Vous avez encore des questions ? N’hésitez pas à les poser ci-dessous !

Bonne chance !

Bises,
Nathalie

Laisser un commentaire